P

our que la transmission s’incarne dans la sagesse et serve au plus grand nombre. Partager, partager et partager encore, le plus beau que vous pouvez être au moment où vous le faîtes, comme vous le pouvez.

Vous rappelant que nous sommes tous des maîtres/élèves.

L’expérience que s’est donnée de vivre la famille humaine de voir tout en pyramide avec à sa tête ceux qui savent et en bas ceux qui apprennent touche à la fin de son cycle.

Merci à ceux qui ont soulevé cette responsabilité.

Elle s’effondre et laisse place en toute égale proportions au saut quantique qu’effectue notre grand tout la terre.
Terre mère rappelle ses enfants au souvenir qu’ils sont déjà tout. Tous ses enfants, du caillou à la plante, en passant par toi et moi, tous… Tout vibre plus fort, plus vite, plus grand ou d’un coup plus petit.

Les éléments nous le montrent, soit silencieux et absents, là où ils devraient être bouillant et présent. Soit exubérants et puissants, là où jamais on ne les attendait.

Un grand tout en mutation.

Alors toi et moi, l’humain en famille, nous sommes appelés aussi à cela.

C’est toi demain le jardinier qui deviendra peut-être le plus grand thérapeute. C’est toi demain le conférencier ou grand maître de stages qui deviendra peut-être le peintre, le musicien où toute ta médecine sera rendue dans tes arts.

C’est toi, peut être qui regarderas la nature et te rappelleras que tu es comme elle : simple et
puissante à la fois et que tu peux transmettre en toute innocence ce que tu es, au moment où tu le donnes.

Aucun cerisier ou manguier ne se pose de jugements quand une année ils ne peuvent partager
leurs fruits. Et quand le moment « d’être prêt » vient à eux, alors ils donnent abondamment.

Je me rappelle et te le dis, rappelles-toi et dis-le pour qu’un autre s’en souvienne lui aussi… Les pyramides du savoir s’effondrent pour que les sons des cœurs de tous retrouvent leur chant unique. Nous sommes tous tels que nous sommes, au moment où nous le sommes et du mieux que nous pouvons.

Ne freine pas ce que tu as à transmettre, fais comme tu peux, mais « Fée le… »

Un grand bien je t’adresse et que nous ayons pour ami la clarté

Mehdi

Mehdi Agag, écrivain conteur

Mehdi Agag est écrivain et conteur. Son expérience de vie forge sa vision particulière du monde : un regard sans jugement. Il livre dans ses écrits la plus belle part de lui.

Toujours prêt à tendre la main, il exerce également une fonction de thérapeute. Il guide et accompagne les personnes désireuses de s’ouvrir à cette part inconnue et extraordinaire que nous avons tous en nous, qui brille de mille feux, mais que nous n’osons parfois pas approcher par peur de l’inconnu et de notre propre potentiel

Sur son blog, ecrivainconteur.net, vous trouverez ses écrits, ses contes qui portent en chacun d’eux, une leçon de vie.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here